Beau comme
 une machine à café

Qu’est-ce qui se passe?

Elon Musk l’avait promis sur Twitter, il prĂ©parait une surprise qui allait tous nous faire halluciner. Et la semaine derniĂšre, le CEO de Tesla a dĂ©voilĂ© sa derniĂšre trouvaille: un camion semi-remorque entiĂšrement Ă©lectrique au look de machine Ă  cafĂ© sortie tout droit de Star Trek et dont le lancement fait partie du Master Plan Part 2 du Musketaire pour rĂ©volutionner toutes les formes de transport terrestre.
Et, accessoirement, conquérir le monde.

Une machine à café avec 18 roues?

En tout cas, ça  y ressemble: jugez par vous-mĂȘme. L’engin, appelĂ© Semi (bien vu, marketing team!) a des performances hallucinantes, est plus aĂ©rodynamique qu’une Bugatti et se conduit potentiellement tout seul quand il est en mode convoi (oui, un peu comme dans un peloton du Tour de France). Ceux qui ont failli s’endormir en brĂ»lant de la gomme sur les longs bouts droits entre Vegas et LA trouveront ça pratique.
La stratĂ©gie d’Elon & Co? Se concentrer sur les courtes distances et les day trips en visant des Ă©conomies majeures sur les coĂ»ts de fonctionnement par rapport Ă  un diesel traditionnel.

Bon Elon, on va pas se le cacher, on a quelques interrogations.

Notamment sur quelques points-clĂ©s, comme l’intĂ©rĂȘt rĂ©el du marchĂ© pour un produit comme celui-lĂ , son prix de vente final, l’accessibilitĂ© des stations de recharge en comparaison avec le rĂ©seau existant de stations-services ou les dĂ©lais de production.
Les truckers eux-mĂȘmes ont Ă©mis quelques doutes pratiques sur le Semi: pourquoi cette position de conduite centrale? oĂč sont les rĂ©troviseurs? que valent les freins? peut-on descendre les fenĂȘtres?
N’empĂȘche que la tendance vers des alternatives au bon vieux diesel est bel et bien lancĂ©e. MĂȘme si pour l’instant elles restent moins pratiques et encore incertaines.

Ce qu’on en pense.

On peut ĂȘtre pour ou contre Musk, Tesla, leurs crazy marketing moves, leur capacitĂ© Ă  dĂ©livrer ce qu’ils ont promis ou encore argumenter sans fin sur le fait de savoir si les vĂ©hicules Ă©lectriques sont rĂ©ellement plus propres que les autres, mais une chose est sĂ»re: tout ce qu’ils font, ils le font avec plaisir et un sens du fun totalement Ă  l’opposĂ© de ce que proposent les autres constructeurs un peu plus old school. Et quand le produit final sort, faut quand mĂȘme reconnaĂźtre que l’expĂ©rience est bluffante et que l’accent est mis sur le confort de l’utilisateur. Et ça, ça fait ‘achement du bien.
Et pour un latte macchiato, ça se passe comment?
(Photo par Richard Nolan via Unsplash)